Pour en savoir plus sur les temps de détection des stéroïdes, la seule chose clé que vous devez comprendre est le fonctionnement du dépistage des stéroïdes. Malheureusement, c'est un concept que la plupart des utilisateurs de stéroïdes, des culturistes et des athlètes ont tendance à mal comprendre.

Avant de nous plonger beaucoup dans le sujet, voici les deux idées fausses les plus populaires qui existent en ce qui concerne les tests de stéroïdes.

Le dépistage général des drogues peut détecter les stéroïdes dans le corps

Ce n'est pas vrai; les tests de stéroïdes nécessitent des tests spécifiques qui nécessitent l'utilisation d'équipements sophistiqués et avancés. Le fait que les stéroïdes sont des hormones synthétiques qui fonctionnent de la même manière que les hormones produites naturellement rend leur méthodologie et leurs voies de test très différentes du type de tests utilisés pour les drogues récréatives courantes telles que la marijuana et la cocaïne, entre autres. Ces derniers sont des composés étrangers à l'organisme et ont des mécanismes opérationnels très différents des stéroïdes. En outre, les procédures et l'équipement nécessaires pour les détecter sont souvent relativement moins chers que ceux utilisés pour les tests de stéroïdes.

Des machines monolithiques sont utilisées pour tester les stéroïdes

C'est également faux. Habituellement, l'ensemble du processus de détection des stéroïdes implique des interactions humaines, bien que l'équipement soit utilisé à tous les niveaux. En termes simples, les tests doivent être effectués manuellement à l'aide de méthodes d'enquête effectuées par des humains à chaque étape de la procédure. C'est pourquoi la plupart des processus de détection de stéroïdes ont tendance à être sujets à des erreurs humaines. En outre, ils sont assez chers et complexes, ce qui explique les raisons pour lesquelles il existe très peu de laboratoires capables d'effectuer des tests complets dans le monde aujourd'hui.

En règle générale, les tests de stéroïdes consistent à effectuer des tests pour tous les stéroïdes connus. Cela signifie que pour attraper un individu à l'aide de stéroïdes ou de médicaments améliorant les performances, ces tests doivent être effectués pour chaque stéroïde existant jusqu'à ce qu'il soit réduit à ce que l'échantillon d'urine ou de sang a été testé positif. C'est là que les temps de détection des stéroïdes entrent en jeu, un sujet que nous développerons plus loin. Le plus méthodes de test des stéroïdes populaires sont l'analyse d'urine (l'utilisation ou l'échantillon d'urine d'un individu) et l'analyse de sang. Les échantillons de cheveux sont également utilisés, bien que rarement principalement parce que ce n'est pas une méthode fiable pour tester les stéroïdes.

Les procédures d'essai impliquent l'utilisation de la chromatographie en phase gazeuse-spectrométrie de masse et de la chromatographie liquide-spectrométrie de masse. Ces deux procédures sont extrêmement coûteuses et utilisent un équipement coûteux.

Métabolites stéroïdes

Les métabolites sont les produits finaux du métabolisme du corps de divers composés et substances; dans ce cas, des stéroïdes. Le métabolisme des stéroïdes dans le corps entraîne des modifications de la composition chimique et de la structure d'origine, ce qui se traduit par des sous-produits qui sont finalement excrétés du corps principalement par l'urine.

C'est pourquoi l'analyse d'urine est de loin la méthode de test la plus efficace, car le temps pendant lequel un stéroïde reste détectable dans le corps est le plus long dans l'urine. Les tests sanguins sont également assez fiables mais non comparables à l'analyse d'urine, car les stéroïdes subissent une biotransformation hépatique (biotransformation par le foie) ainsi qu'une transformation rénale (biotransformation par le rein).

Si un métabolite d'un stéroïde connu est détecté dans l'échantillon d'urine d'un individu, les chances sont élevées que la personne utilise ce produit donné. Presque tous les stéroïdes sont métabolisés en différents produits finaux à partir de leur forme d'origine dans laquelle ils ont été administrés. Cependant, une petite quantité de ces composés peut encore être excrétée dans leur forme d'origine. C'est là que les temps de détection des stéroïdes jouent un rôle majeur.

Les stéroïdes sont principalement métabolisés par voie rénale et hépatite. En fait, leurs métabolites s'attardent rarement dans la circulation sanguine et peuvent y disparaître beaucoup trop rapidement. Cela aide encore une fois à comprendre pourquoi l'analyse d'urine reste de loin la meilleure méthode pour tester l'utilisation des stéroïdes.

Les temps de détection des stéroïdes sont étroitement liés aux métabolites de stéroïdes spécifiques plutôt qu'aux stéroïdes eux-mêmes. En effet, ces métabolites se déposent dans l'urine pendant des périodes plus longues que les stéroïdes d'origine. Par exemple, un athlète qui a utilisé des suppléments de testostérone pourrait être positif pour ce stéroïde par le biais d'urine ou de test sanguin simplement parce qu'il y a des niveaux élevés de testostérone dans son échantillon d'urine ou de sang. La question à poser ici est: pourquoi l'athlète serait-il positif pour l'utilisation de testostérone même après avoir cessé de l'utiliser? Eh bien, c'est parce que le test d'urine a été effectué avant que tous les métabolites formulés à partir du supplément de testostérone ne soient éliminés du corps. Pour la testostérone, la présence du métabolite de l'épitestostérone dans l'urine ou le test sanguin est une indication qu'un individu s'est dopé avec cette hormone populaire.

Les métabolites sont également plus faciles à identifier. Par exemple, Deca-Durabolin serait actif si son métabolite 19-norandreosterone est détecté dans un échantillon d'urine. Si la quantité de ce métabolite dépasse le rapport normal, on peut présumer que l'individu a utilisé ce stéroïde. En revanche, un test au winstrol serait positif si le 3'hydroxystanozolol se trouve dans l'urine.

Avant de nous limiter aux temps de détection spécifiques de divers stéroïdes, voici ce que vous devez savoir;

Pour que les stéroïdes soient détectés dans un test, les métabolites spécifiques doivent être trouvés dans votre échantillon d'urine ou de sang. C'est pourquoi nous avons mentionné plus tôt dans ce post que les tests de stéroïdes anabolisants impliquaient de tester tous les stéroïdes connus et leurs métabolites. En tant que tel, un stéroïde qui n'est pas connu ou dont les métabolites ont été éliminés du corps ne peut pas être détecté. Cela explique pourquoi de nombreux athlètes se sont dopés avec succès sans se faire prendre car ils utilisent à peine les stéroïdes actuellement connus. Au lieu de cela, ils optent pour des composés récemment créés ou conçus. De cette façon, ils peuvent s'en tirer avec la plupart des tests de dopage, peu importe combien de fois il / elle est testé.

Temps de détection des stéroïdes oraux

Dans la plupart des cas, les temps de détection des stéroïdes oraux ont tendance à être plus courts que ceux de leurs homologues injectables. Voici différents stéroïdes oraux, leur demi-vie et leurs temps de détection;

Stéroïde Hormone Temps de détection de demi-vie

Anadrol Oxymetholone Moins de 16 heures 8 semaines

Primobolan Methenolone 6 heures 5 semaines

Anavar Oxandrolone 12 heures 3 semaines

Halotestin Fluoxymesterone 8 heures 8 semaines

Proviron Mesterolone 12 heures 6 semaines

Winstrol Stanozolol 8 heures 3 semaines

Dianabol Methandrostenolone 8 heures 6 semaines

Andriol Testosterone Moins de 12 heures 5 semaines

Turinabol 4chlorodehydromethyltestosterone 16 heures 6 semaines

Temps de détection des stéroïdes injectables

Les stéroïdes injectables constituent le plus grand groupe de stéroïdes en raison des gains plus stables qu'ils offrent. Voici les stéroïdes injectables couramment utilisés, leur demi-vie et les temps de détection.

Temps de détection de demi-vie d'hormone stéroïde

Deca-Durabolin Nandrolone-Decanoate 15 jours 18 mois

Masteron Drostanolone-Propionate 3 jours 3 semaines

Parabolan Trenbolone-Hexahydrobenzylcarbonate 6 jours 5 semaines

Durabolin Testosterone-Phenylpropionate 5.5 jours 18 mois

Testostérone-Cypionate Testostérone-Cypionate 12 jours 3 mois

Testostérone-énanthate Testostérone-énanthate 10.5 jours 3 mois

Testostérone-Suspension Testostérone Moins de 24 heures 1-2 jours

Boldenone-Undecylenate Equipoise 15 jours 5 mois

Winstrol Depot Stanozolol 24 heures 9 semaines

Trenbolone-Acetate Trenbolone-Acetate 3 jours 5 mois

Trenbolone-Enanthate Trenbolone-Enanthate 8 jours 5 mois

Facteurs influençant le temps de détection des stéroïdes

Chaque stéroïde présente des propriétés et des caractéristiques différentes, bien que la plupart partagent des similitudes dans leurs effets. De la même manière, les temps de détection des stéroïdes varient souvent considérablement d'un produit à l'autre. Voici quelques-uns des facteurs à l'origine de cela;

Forme de stéroïde utilisée

La forme sous laquelle se trouve un stéroïde particulier peut avoir une influence sur les temps de détection des stéroïdes. Par exemple, le supplément de suspension de testostérone, une modification non estérifiée de la testostérone, peut disparaître du corps en moins de deux jours, ce qui signifie que les ratios d'épitestostérone dans l'échantillon d'urine d'un utilisateur seront dans les plages normales en quelques jours seulement. Cependant, ce ne sera pas le cas avec la testostérone énanthate qui prend jusqu'à trois mois pour que tous les métabolites disparaissent du corps. Attention, les deux contiennent de la testostérone comme élément clé.

Propriétés spécifiques à certains stéroïdes anabolisants

Certains stéroïdes tels que Winstrol ou Deca-Durabolin peuvent se métaboliser en métabolites uniques et identifiables dans l'urine de l'individu. La nandrolone (Deca), par exemple, est un stéroïde notoire en ce qui concerne le temps de détection des stéroïdes car il peut rester dans le corps pendant une période excessivement longue par rapport à de nombreux autres stéroïdes anabolisants. C'est pourquoi il n'est pas recommandé pour les athlètes car ses métabolites sont uniques et hautement identifiables, ce qui se traduit par une probabilité et un taux de détection plus élevés.

Mode d'administration

Les stéroïdes oraux sont connus pour agir très rapidement et sont également rapides à éliminer du corps. En effet, la méthode d'administration implique une ingestion orale, ce qui signifie qu'ils sont canalisés vers le foie et la circulation sanguine à un rythme plus rapide, ce qui entraîne un métabolisme rapide. Inversement, de nombreux stéroïdes injectables présentent un taux de métabolisme plus lent dans le corps, bien que cela dépend à nouveau des composés utilisés. Alors que les stéroïdes oraux ont souvent une demi-vie de l'ordre de 4 à 24 heures, les stéroïdes injectables ont une demi-vie comprise entre 24 heures et 15 jours ou plus. Cependant, il existe certains stéroïdes injectables tels que la suspension de testostérone qui présentent une demi-vie très courte. Plus la demi-vie d'un stéroïde est courte, plus le temps de détection de ses métabolites est court.

Dose et durée d'utilisation

C'est un facteur évident; la dose et la durée d'utilisation influent grandement sur les temps de détection des stéroïdes. Plus la dose est élevée ou plus la durée d'utilisation d'un stéroïde est élevée, plus les chances de détection sont élevées et plus les métabolites resteront longtemps dans le corps. Des doses plus fortes d'un stéroïde donné signifient que le corps doit travailler très dur pour le traiter et en métaboliser la plus grande quantité possible. Cependant, il y a toujours une limite à la vitesse à laquelle le corps peut décomposer n'importe quelle substance. En effet, il n'y a que des quantités limitées de catalyseurs et d'enzymes pour traiter et métaboliser les produits chimiques, les hormones, les médicaments et les aliments.

Des doses plus élevées de stéroïdes peuvent également ralentir le métabolisme, entraînant des temps de détection des stéroïdes plus longs que ceux qu'il aurait pris si vous aviez utilisé la dose recommandée. La même chose s'applique en cas de durée d'utilisation - un cycle de stéroïdes plus long se traduit par des temps de détection plus longs.

Résistance au métabolisme

Plus un stéroïde est résistant au métabolisme dans le corps, plus ses composés et métabolites d'origine resteront longtemps dans le corps. Un tel stéroïde est Trenbolone qui décrit la résistance au métabolisme du corps; en conséquence, le pourcentage excrété de ses métabolites dans l'urine est généralement très élevé.

Solubilité des graisses

Les stéroïdes sont des lipides par nature bien qu'ils n'aient pas les propriétés chimiques traditionnelles d'une chaîne hydrocarbonée. Néanmoins, ils sont très liposolubles, d'où la raison pour laquelle ils traversent les cellules lipidiques de manière transparente pour exercer leur activité. En raison de leur capacité à bien se mélanger avec les lipides (graisses), les stéroïdes et leurs métabolites peuvent rester dans les tissus adipeux pendant une période prolongée. Certains comme le Nandrolone sont particulièrement connus pour cela. En fait, la grande solubilité de ce stéroïde dans les tissus adipeux peut le faire persister plus d'un an après son utilisation. En outre, le processus d'estérification qui est couramment appliqué aux stéroïdes injectables augmente encore leur solubilité dans les lèvres, ce qui entraîne une augmentation des temps de détection des stéroïdes.

Résumé
Description
Dans cet article, nous décrivons tout ce que vous devez savoir sur les temps de détection des différents stéroïdes ainsi que sur les facteurs clés qui influencent ce processus.
Mega-Steroids.com